Suivez-moi/Follow by Email

Pages

Rechercher

_08121 183 30.04 ++ La première fois... 1er séjour au Sombrevoir

Aujourd'huimercredi 30 avril 2008 08121 183 30/04 Saint Robert
Aujourd'hui, la première fois... 1er séjour au Sombrevoir
08121 183 3004 Gîte début mai 2008 le levant, notre première arrivée mercredi 30 avril
Usage/Use click: carte ign TOP25 3718 OT Kaysersberg, PRV été
Basses-HuttesgîteHautes-HuttesmokalaOdile et RenéOrbeySombrevoirWikipédia,
Va à/Go to, click: "accès &/ou répertoire"rando's et sortiesvers @me
mailto: oms, dernière mise à jour/last update 13193 285 12/07

Le bourg d'Orbey, altitude 550 mètres, ... occupe la haute vallée de la Weiss, incluant les lacs Blanc et Noir. Il s'adosse au massif des Vosges, dominé par les sommets du Linge, du Gazon du Faing et de la Tête des Faux. Orbey comprend de nombreux hameaux et des fermes éparpillées sur les versants de la montagne. Écarts et lieux-dits : les Allagouttes, le Bâa, les Basses Huttes, Bermont, Bethlehem, Blancrupt, Beauregard, Bois-le-Sire, Boursenoire, le Busset, la Camme, les Champs Simon, Chamont, Chenor, Chiaigayas, le Creux d'Argent, la Conatte, la Combe, le Faudé, le Faing (Effaim en 1441), la Geishof, Grande Vallée, Holnet, Hachegoutte, les Hautes Huttes (Ober-Hütten), le Lait, le Noirmont, les Mélèzes, la Mossure, Pairis, le Rain des Chênes, le rain des Guiomes, Remonont, Le Surcenord, Tannach, Voirimont...
Dans le ban d'Orbey se trouvent les villages ou hameaux des Basses-Huttes et des Hautes-Huttes. Les Basses-Huttes sont mentionnées en premier lieu en tant que rivière : Unterterhüttenbach (12521318). Le hameau n'est cité qu'en 1441 et 1442 ( zu der Nidern Hütten) : en 1484, on mentionne Obern und nydern hütten. Au xviie siècle, seules sont indiquées les Hautes et Basses Huttes, et en 1648, Basses-Huttes. Pour les Hautes-Huttes, il est question en 1318 de la Oberen glasehütten, puis en 1441 de Zue der Oberenhutten et en 1607 « les haultes heutte ». Pendant la Guerre de Trente Ans, les deux hameaux furent ruinés. Les lieux-dits sont la plupart allemands, il faut admettre une colonisation venue de la vallée de Munster. Le Quimberg d'aujourd'hui est dénommé Kimberg en 1252 et 1318. En dessous des hautes Huttes se trouvent des fermes éparpillées du Schultzbach, citées en 1456 : le nom vient de Schulz, Schultheiss, la rivière du prévôt. Les noms des confins ou lieux-dits du ban d'Orbey sont la plupart en français, mais on rencontre également des noms allemands anciens. Exemple : Tannach en 13221374 -(Tann = sapin, ach = eau courante) , Tangnach, 1421, Tanguenay 1442 der Schultheiss von Tangnach. L'origine du hameau qui est ancien, est inconnue. Au Tannach existe actuellement un couvent de Dominicaines qui était auparavant à Logelbach, près de Colmar. Le couvent conserve deux statues de l'ancien couvent d'Unterlinden de Colmar, un saint Jean-Baptiste archaïque (roman) et un Christ en croix mystique extrêmement rare du xive siècleLe Noimont s'appelait en 1318 le Schartzenberg ; en 1441, on parle de Rotenbach : Normont n'apparaît qu'en 15071613. Le nom vient de la couleur sombre des sapinsEmprunt, extrait, lien Wikipédia.